Quelles sont les étapes d’un ravalement de façade ?

etapes ravalement de facade

Table des matières

Quel que soit l’environnement, les façades de maison sont sujettes à une détérioration progressive. Pour les rénover, il convient d’effectuer des travaux de ravalement de façade, lesquels ne s’improvisent pas. Pour obtenir les résultats escomptés, il y a des étapes à suivre. Quelles sont-elles ? Voici tout ce que vous devez absolument savoir.

Obtenir une autorisation

La première étape avant d’effectuer tous travaux de ravalement de façade est d’obtenir une autorisation auprès de votre municipalité. Généralement, il faut attendre un mois pour avoir un retour de la part de l’autorité compétente. Une absence de réponse de votre mairie peut être considérée comme une acceptation. Dans ce cas, vous avez donc la possibilité de commencer les travaux et de mettre en place un échafaudage sur la voie publique. Cela est d’autant plus important pour sécuriser toutes les opérations. Mais dans tous les cas, pour ravaler les murs extérieurs de votre habitation vous n’avez pas le choix, il faut faire les démarches administratives auprès de votre mairie.

Effectuer un diagnostic de la façade

Une fois l’autorisation obtenue, la deuxième étape d’un ravalement de façade consiste à réaliser un diagnostic. Cela permettra à l’expert mandaté de considérer l’état des lieux et de proposer un devis fiable avec un prix en totale transparence. En plus, il pourra effectuer une estimation précise et exploitable de l’état d’un mur. Plusieurs autres informations peuvent aider le professionnel à déterminer l’importance du chantier. Il s’agit par exemple du choix des matériaux et des produits d’entretien selon le revêtement de la façade. Il y a également le temps de mise en œuvre nécessaire, la qualité de l’isolation, l’aspect du support de votre maison ou immeuble (murs en bois, pierre, brique ou béton) et le type de traitement (enduit, peinture, crépi, etc.). Le spécialiste que vous aurez choisi pour vous indiquer que les travaux de rénovation extérieure font la paire avec les travaux d’isolation thermique.

Préparer le chantier

Cette étape vous permet de bien appréhender le projet. Pour l’entreprise, elle consiste à réaliser un diagnostic complet tout en considérant vos besoins. Ces derniers sont relatifs notamment aux revêtements, à la peinture pour façade, à la complexité des travaux, à l’accessibilité des lieux, etc. Enfin, la préparation du chantier est utile pour garantir la sécurité des travailleurs et la rapidité des travaux. La préparation du projet comprend aussi la sécurisation de celui-ci qui est la plus importante des étapes. Pour cela, les ouvriers pourront installer un échafaudage avec une protection pour procéder au mieux au ravalement de votre support. L’échafaudage permettra aussi d’être plus précis sur la finition des joints du mur.

Décaper la façade

Le nettoyage de la façade constitue une autre étape à ne pas négliger. En effet, sur des murs propres, il est plus facile de percevoir les défauts du revêtement. Pour un excellent décapage, les entreprises utilisent principalement deux techniques : le nettoyage pression ou la technique de pression par nettoyage chimique. La dernière méthode est employée pour les cas de façades encrassées. Depuis quelques temps, certains professionnels font aussi recours au ponçage, au sablage ou même au peeling. Le choix de la méthode se fait en fonction de l’aspect de la façade de l’immeuble en question.

Le peeling de façade correspond à un nettoyage par voie sèche à l’image du ponçage. Cette méthode ne présente aucun risque de réaction chimique. Il est souvent utilisé pour le ravalement de bâtiments sensibles comme une maison ancienne ou une copropriété de maisons anciennes.

Rénover et traiter la façade

Pour réussir le ravalement de façade, il est nécessaire d’appliquer un traitement approprié. Supposons un instant que des moisissures, des champignons ou de la mousse végétale apparaissent sur la façade. Il faudra donc utiliser un produit hydrofuge pour assécher le mur au cours de la rénovation. Ce traitement est très en vogue dans les régions où l’hygrométrie est importante. Pour rénover la façade, vous devez ensuite réparer les éventuelles fissures ou lézardes. Vous pouvez vous servir du mastic ou même d’un enduit compatible avec les matériaux du mur.

Protéger la façade en posant de l’enduit

Une fois la façade rénovée, la dernière étape est la pose d’enduit. Elle permet une protection durable pour votre habitation contre les intempéries et d’autres agressions extérieures comme les fissures. Pour y parvenir, le professionnel procède souvent de la manière suivante. Premièrement, il applique une première couche d’enduit ou de mastic sur la façade qui sont de vraies aides pour améliorer l’adhérence. Ensuite, il pose un sous-enduit pour aplanir la surface de la façade. Enfin, il applique l’enduit de finition. C’est ce qui déterminera la partie esthétique du mur (aspect et couleur).